Tunnel, DPO et sexisme ordinaire

Le temps s’écoule et s’égrenne doucement. C’est bien calme au travail, trop calme pour m’occupe l’esprit efficacement. Alors je déguste l’intégrale du blog des ICSI PARI. Le jour ou je serai à court de blog PMA à dévorer je ne sais pas comment je vais occuper mes pauses journalières … Reprendre une vie normale et aller surfer comme tout le monde sur facebook ou une agence de voyage ?

Je n’ai eu que 5 piqouzes dans le gars du bide et pourtant mon ovulation a eu le bon goût de se pointer à J14. Fait inédit pour moi habituée aux ovulations pourries entre J25 et J30. Même qu’elle s’est bien faite remarquer. Pesenteur dans le bas ventre, impression que tout est aussi serré et compacté à l’intérieur que mes jeans après une semaine chez ma belle-mère (vous ai-je dis que chez ma belle mère c’est apéritif-entrée et pas de la salade, plat bien gras, fromage et dessert et fruit).Alors je dégaine les vieux TO comme à l’époque où je me disais que de toute façon il suffisait de bien cibler la période d’ovulation pour avoir un bébé, hein … Et je fonce vers mon viking: ca te dit d’essayer de faire un bébé ?

Alors comme une innocente idiote j’espère quand même. Je gobe mon duphaston officiellement pour faire venir mes règles, officieusement pour préparer un nid douillet à mon futur embryon qui va venir et qui va faire que je n’aurai pas à passer tous ces examens. Bref je suis dans le tunnel des DPO, le temps passe, monotone comme les murs d’un tunnel, sans aucun indice du monde extérieur qui m’attends, je ne verai le jour que pour me prendre un gradn rayon de soleil ou une dose de pluie.
Le verdict sera rude mardi prochain … 14 DPO, je me prépare à l’attente qui suivra certainement les IAC qui nous attendent au coin du bois.


Au travail toujours. Je vous avais déjà parlé de l’ambiance qui fleure bon le sexisme de grand papa. Je précise je travaille dans le social au sens large. Nos thématiques sont très vastes et nous travaillons aussi bien sur les fraudes aux allocations que sur la prostitution.

Nous profitons de notre pause midi pour aller en ville avec une collègues. Oui nous autres provinciales nous retournons dans nos huttes le soir et profitons donc de la civilisation pendant nos heures de pause méridienne. Votre grand chef nous croise en ville. Il nous dit bonjour.
Nous nous revoyons quelques heures plus tard. Et là il croit bon de lancer avec un air entendu de gros beauf: « je les ai vu en ville tout à l’heure, habillées en mini jupes (alors que nous étions bien emtoufflées pour résiter au froid), ca dit que ca travaille sur la prostitution mais je ne sais pas ce que ca fait hein ..« .

Même pas le temps de répliquer qu’il est déjà parti avec son acolyte masculin en rigolant, sourire satisfait au bec.
M’assimiler à ce que lui dans son langage et sa vision de choses est une insulte (les réseaux, la misère tout ça, il occulte bien vite) me ravit au plus haut point.

Je me rappelle aussi de la remarque de son acolyte lors de l’annonce de ma première grossesse, certes inattendue mais néamoins heureuse: « les préservatifs ca existe« .
Je me rappelle de ces discussions sur les violences faites aux femmes et où il trouve que c’est de bon esprit de dire qu’elles l’ont bien cherché de toute façon mouhahaha.

Je vous passe les feignasses jetées aux collègues qui enceintes on du s’arrêter pour se préserver, les surnoms qu’ils donnent à toutes les femmes de la structure entre eux, entre mecs, bien sur.

Alors que faire ? Répliquer ? J’ai y pensé bien sur, mais exit mes privilèges de congés systématiquement accordés quand il s’agit de PMA. En plus de leur sexismes ils n’aiment pas que les petites gens ose leur tenir tête, mais alors, pas du tout du tout.
En parler aux syndicats ? Ils ont déjà répondu par un plus grand des silence lors de mon précédent mail.

Alors je fais fonctionner ma petite tête, je réfléchis. J’essaie surtout de ne pas me résigner.

 

 

 

Publicités

13 réflexions sur “Tunnel, DPO et sexisme ordinaire

  1. La vache, ils en tiennent une sacrée couche !!! C’est horrible de ne pas pouvoir répliquer par peur des représailles et en même temps je comprends que tu n’oses pas si après ils te prennent en grippe !! C’est fou que les syndicats ne réagissent pas suite à ton mail 😦
    Bon courage pour l’attente DPO, dur dur de ne pas cogiter surtout si c’est calme au travail.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s